Couleurs

J’ai vécu au centre-ville de Montréal pendant 32 ans.  J’ai adoré ces années où je marchais pour me rendre au travail et pour faire mes courses. J’ai foulé les rues et les ruelles du plateau Mont-Royal un nombre incalculable de fois. Je réalise aujourd’hui que ce décor urbain  me poussait à créer des tableaux où les gris, les ocres et des couleurs de terre prédominaient. J’aime toujours ces couleurs, elles resteront dans ma palette de base, mais ma nouvelle vie à la campagne m’inspire autre chose. Mon contact direct et quotidien avec la nature me donne envie de ciel,  d’eau, de forêt et voilà que ma palette accueille des bleus chatoyants, des rouges soutenus et des orangés chauds. Les sons, les odeurs, les saisons, la lumière, le rapport au temps, tout est différent à la campagne. Ces changements m’émerveillent.