La méditation

La méditation

Du nouveau dans ma vie : La méditation

J’ai toujours été un adepte de contemplation. J’observe beaucoup. Si je suis dans une salle d’attente, tout y passe. Les meubles, l’éclairage, les objets, les gens… J’ai ce même regard curieux et scrutateur devant un paysage, un bâtiment ou une image. Dernièrement, la méditation est entrée dans ma vie et m’a enseigné une nouvelle façon de regarder. J’ai longtemps pensé que rien n’est plus inspirant que de plonger son regard dans l’infinité de l’horizon ou dans la vastitude d’un ciel étoilé. Je trouve toujours ça extraordinaire, mais la méditation m’a permis de découvrir autant de beauté et d’espace en fermant les yeux. J’avais déjà médité, de façon sporadique, en utilisant diverses applications pour me guider, mais maintenant, j’ai un rendez-vous quotidien avec mon tapis de yoga. Je m’assois en silence, je me dépose et j’observe. L’état contemplatif demeure, mais il est ramené vers l’intérieur. Je m’exerce à développer la pleine conscience, cet état où je suis plus présent à moi-même et à ce qui m’entoure.

Je remarque que la méditation a des répercussions sur mon travail artistique. Je travaille en ce moment sur deux sculptures et sculpter a toujours été plus demandant que de peindre pour moi. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai terminé une sculpture avec des maux de dos ou des maux de cou. Pour la première fois de ma carrière, je sculpte sans douleurs physiques parce que je suis conscient de ma posture. Même concentré sur mon œuvre, j’habite complètement mon corps. C’est la méditation qui m’a enseignée cette présence plus globale. Sculpter est aussi un acte solitaire qui demande énormément de temps, de patience et de détermination. Pour la première fois aussi, je me sens serein même dans les journées où ça va moins bien. J’accepte que cela fasse partie du processus de création. Je peux recommencer une partie de mon œuvre qui ne fonctionne pas sans avoir l’impression de stagner, ou, pire encore, de reculer…  Je suis capable plus facilement de prendre une distance avec ma création de voir chaque étape comme une continuation, une évolution.

Ça ne fait que trois mois que ce rituel quotidien de méditation et de yoga est entré dans ma vie. Je pense que ça va rester. J’ai bien hâte de voir où tout ça va me mener. Je réécrirai sur le sujet éventuellement !